Conformément au règlement des études, la seconde année de master (M2) est organisée en deux semestres. Le premier semestre est dédié aux enseignements, le second à la préparation du mémoire de recherche (éventuellement complété par un stage). L’évaluation a lieu sous forme de contrôle continu selon des modalités détaillées en cours d’année.

Enseignements du 1er semestre de l’année M2 (S9)

Les enseignements du premier semestre ont lieu de septembre à décembre. Ils reposent sur un travail de lecture intensif en français et en anglais, de discussion orale, le cas échéant de synthèse écrite et de présentation selon des modalités d’organisation et d’évaluation précisé par chaque enseignant. Il est recommandé que les étudiants travaillent en groupe.

Enseignements Crédits et volume horaire
Construction de la recherche
Épistémologie et méthodes de la recherche en sciences sociales 4 crédits (20h CM)
Approche de la comparaison 2 crédits (10h CM)
Module thématique environnement-santé
Politique de l’environnement et de la santé (en français ou anglais) 6 crédits (30h CM)
Tendances et innovations de la recherche en sciences politique et sociales
Recherches en cours (en français ou anglais) 14 crédits (87h CM)
Contexte de la recherche
Langues 2 crédits (10h CM)
Institutions et économie de la recherche 2 crédits (10h CM)

2ème semestre de l’année M2 (S10) – Mémoire de recherche (+ stage facultatif)

Le travail essentiel sur lequel par principe chaque étudiant doit être évalué est le mémoire de recherche (30 crédits – 30 000 mots – à rendre début juin selon un calendrier détaillé en cours d’année). Produit d’un effort individuel et autonome de l’étudiant en relation avec un encadrant issus de l’équipe pédagogique, le mémoire consiste en une recherche originale relevant du champ de la science politique, développant une interrogation de recherche, mobilisant les savoirs théoriques et conceptuels pertinents, déployant une démarche empirique appuyées sur des sources originales et recourant aux techniques d’enquête en vigueur dans la discipline dans le but d’apporter une contribution propre à l’état des savoirs spécialisés.

Le sujet de mémoire est défini par l’étudiant en relation avec son encadrant sur la base initiale de son projet joint en candidature. Nécessitant un traitement dans une démarche de science politique, il est fortement recommandé que la recherche soit calibrée de façon à être concrètement réalisable par l’étudiant.

Le mémoire donne lieu à une soutenance selon un calendrier précisé en cours d’année.

Il est possible de compléter, après son dépôt, le mémoire de recherche par la réalisation d’un stage les mêmes conditions qu’en master 1 entre juin et août. Ce stage donne lieu à un rapport de stage.